NOTE : 18/20

A short hike

un superbe Breath of the Wild de poche

 

Si Breath of the Wild et Celeste avaient fusionné à l’ère de la Nintendo DS, le résultat s’appellerait A Short Hike. Dans ce petit jeu d’exploration développé par Adam Robinson-Yu, il faut atteindre le sommet d’une montagne. Mais à la manière du dernier Zelda, le joueur mettra rapidement cet objectif de côté pour se plonger dans une exploration quasi-maladive.A Short Hike est un titre court et dense, qui sait parfaitement stimuler la curiosité du joueur.

 

Claire, petit oiseau incarné par le joueur, doit se rendre à l’évidence : elle ne pourra pas passer l’été sur son téléphone. L’île sur laquelle elle est en vacances n’est pas très généreuse en réseau. “Tu devrais en avoir un tout petit peu en haut de cette montagne” lui souffle sa tante. “Et la vue y est vraiment splendide”. C’est sur ce constat simple que débute A Short Hike. L’oisillon devra ainsi prendre son courage à deux pattes et gravir l’immense amas rocheux.

De la grimpette à perpète

Claire a plusieurs atouts dans sa manche pour escalader la montagne : elle est capable de planer dans les airs (ce qui peut être utile pour franchir des précipices) et peut aussi escalader n’importe quelle paroi rocheuse, à la manière d’un Breath of the Wild. Tout comme ce dernier, l’oisillon consommera progressivement des barres d’endurance, ici symbolisées par des plumes dorées. Claire utilisera également une plume au moindre battement d’aile (équivalent d’un double voire triple saut, en fonction du nombre de plumes). De quoi prendre de la hauteur afin d’éviter une grimpette trop laborieuse. L’endurance se recharge dès que l’oiseau touche le sol.

A Short Hike : un superbe Breath of the Wild de poche Les plumes dorées permettent de gagner facilement en altitude

S’il est possible de voir le bout du dernier Zelda sans augmenter son endurance, A Short Hike est plus radical sur ce point : il faudra un nombre minimum de plumes pour atteindre le sommet de la montagne. En effet, à partir d’une certaine altitude, les items dorés ne se rechargent plus automatiquement, et il faut rejoindre une source d’eau chaude ou un feu de camp pour retrouver de l’énergie. Comptez donc plus d’une dizaine de plumes pour voir la fin du titre, soit deux à trois heures de jeu. Ces précieux objets s’obtiennent en explorant la région. C’est donc une parfaite excuse pour explorer les lieux.

La montagne ça vous gagne

De nouveau comme Breath of the Wild, A Short Hike arrive parfaitement à faire oublier son objectif principal au profit de l’exploration. Dès les premiers mètres, la musique ainsi que l’écriture des personnages font mouche : les airs de guitare et de piano se mêlent aux paroles d’une petite grenouille, frustrée d’avoir une pelle trop grande pour ses châteaux de sable. Mais le charme opère aussi grâce au style visuel du titre tout droit sorti de l’ère Nintendo DS et la manière dont il se renouvelle tout au long de l’ascension, avec des plages pour les littoraux, des broussailles pour les hauteurs et de la neige pour la montagne.

La progression sera ainsi marquée par un cocktail entre nouveautés visuelles, rencontres et mélodies, qui aideront le joueur à identifier les différentes zones de l’île. Car le joueur devra faire preuve d’une bonne mémoire : dans A Short Hike, il n’y a ni système GPS, ni carte des lieux. Seulement une petite boussole qui indique le nord et le sud. Un choix parfois frustrant quand on cherche à retrouver un endroit ou un personnage en particulier, mais au service de l’atmosphère du titre ainsi que de l’état d’esprit de Claire et du joueur : nous sommes lâchés dans la nature et devons appréhender l’île.

A Short Hike : un superbe Breath of the Wild de pocheA Short Hike : un superbe Breath of the Wild de pocheA Short Hike : un superbe Breath of the Wild de poche

D’autres éléments accentuent cette envie de découverte nimbée d’une perte de repères. La caméra du titre fait le choix d’être au-dessus du personnage, ce qui fait sens d’un point de vue game design. Avec son lot de corniches et de criques, A Short Hike est en effet tout en verticalité, et une caméra à la troisième personne aurait masqué ces recoins derrière de grands murs de pierre. Avec la souris ou le stick droit de la manette, il est toutefois possible d’influer légèrement sur l’angle de vue, mais sans pouvoir en changer radicalement. Seules les quelques jumelles touristiques de l’île permettront au joueur de voir ce qu’il a directement devant lui.

A Short Hike fait ainsi tout pour qu’on apprécie la densité de son univers. Par moments, la caméra aura le bon goût de s’éloigner pour marquer l’entrée dans une nouvelle zone ou un coin particulièrement riche en détails. Mais cette même caméra se fera aussi parfois gênante, lorsque le joueur atteint l'autre versant de l’île par exemple. Si Claire est plein vol, sa trajectoire changera ainsi d’un instant à l’autre, de quoi occasionner quelques imprécisions.

Progression récompensée

A Short Hike : un superbe Breath of the Wild de poche A Short Hike réserve aussi quelques activités annexes

Outre le plaisir de la découverte, la progression du joueur est marquée par de nombreux objets : pièces abandonnées laissées çà et là ; pelle pour déterrer du butin ; pioche afin d’ouvrir les raccourcis du jeu qui connectent les deux versants de l’île ; sceau pour arroser des plantes qui feront office de trampoline surpuissant ; cartes au trésor à décoder, etc. A Short Hike parvient à mélanger tous ces éléments et renouvelle habilement les heures passées en sa compagnie. On pourra seulement regretter que la randonnée soit un petit peu courte. Comptez environ quatre heures pour terminer le jeu à 100%.

Mais quand bien même toutes les quêtes sont épuisées, le jeu aura évolué une fois la partie terminée. '''Avec une quinzaine de plumes dorées, le titre ne s’aborde pas du tout de la même manière. L’escalade n’est plus un problème et le joueur aura beaucoup plus tendance à utiliser une autre mécanique de gameplay une fois dans les airs : lâcher les boutons directionnels pour plonger rapidement vers le bas, gagner en vitesse, et remonter au dernier moment. Certains personnages réservent également quelques surprises. A Short Hike reste ainsi ce petit coin paisible où l’on aime se rendre de temps en temps, et qui continue à vivre sans notre présence. Il y a comme un sérieux air de vacances.

A Short Hike : un superbe Breath of the Wild de poche
Les notes :
+Points positifs
  • Un vrai jeu d’exploration
  • La bande-originale
  • L’écriture des personnages
  • Un style visuel tout en douceur

 

-Points négatifs
  • Un peu court
  • Caméra parfois capricieuse

 

 

Comme de très bonnes vacances, A Short Hike est un endroit terriblement attachant qui laissera des souvenirs pour longtemps. Avec l’écriture de ses personnages, son espace de jeu dense et intriguant ainsi que son combo vol / escalade, le titre transpose à merveille les sensations d’un Breath of the Wild à une échelle beaucoup plus modeste. Il saura parfaitement satisfaire les joueurs en mal d’exploration naturelle et spontanée, tout comme attirer un large public grâce à sa poésie et sa bienveillance.

 

 

 

NOTE : 18/20